POEI qualifiante

 

Objectif pédagogique global :

À l’issue de la formation, le(la) participant(e) sera capable de :

  • Prendre en charge une personne à son domicile ;
  • Repérer les principales pathologies liées au vieillissement ;
  • Adapter les gestes et les attitudes appropriés aux différentes situations professionnelles rencontrées et travailler en sécurité ;
  • Mettre en place les mesures de prévention liées à l’analyse de la situation et à son évolution possible ;
  • Accompagner, stimuler et maintenir l’autonomie de la personne aidée dans les actes de la vie quotidienne.

Le métier :

L’Assistant(e) De Vie aux familles (ADVF) contribue au bien être des personnes au sein de leur foyer en respectant leur dignité, leur intégrité, leur vie privée et leur sécurité. Pour permettre aux personnes âgées ou malades, aux personnes en situation de handicap de maintenir leur autonomie et de continuer à vivre à domicile. L’ADVF les aide en mettant en œuvre les gestes et techniques appropriés dans le respect de l’intimité et l’écoute de la personne. Il (elle) assure la garde d’enfants vivant à domicile.

 

L’ADVF réalise pour les particuliers l’entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d’hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.

 

Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L’ADVF les assiste pour s’habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage.

Compétences à acquérir :

  1. Acquérir les compétences techniques nécessaires au métier d’ADVF ;
  2. Entretenir le logement et le linge d’une personne aidée ;
  3. Accompagner la personne aidée dans les actes essentiels du quotidien ;
  4. Exécuter les différentes missions liées au métier d’assistante de vie aux familles ;
  5. Prévenir les risques professionnels et domestiques.

Organisation de la formation :

            Durée :

              La formation se déroule sur une durée totale de 400 heures, réparties sous forme de 2 CCP (Certificats de compétences professionnelles) individualisables. La période de formation sera définie en fonction de l’organisation avec les financeurs et l’entreprise partenaire.

Nombre de stagiaires :

05 à 08 personnes maximum, tenant compte du contexte Covid-19.

 

Lieu de la formation :

La formation se déroulera :

  • Dans les locaux de CPHD-Formations à Laon.

Public Cible :

Tous professionnel(le)s travaillant auprès de personnes âgées, d’adultes, de personnes à mobilité réduite.

Professionnel(le) à la recherche de certificats de compétences du titre Assistant(e) de vie aux familles récemment recruté(e) ou en poste.

Prérequis :

La formation est accessible à tous à partir du brevet des collèges.

  • Avoir une réelle connaissance du métier (avantages et inconvénients), avoir des connaissances en français et en mathématiques ;
  • Avoir des compétences relationnelles, des qualités personnelles d’écoute et d’observation et des capacités d’autonomie et d’organisation ;
  • Avoir une bonne condition physique ;
  • Aimer s’occuper des tâches de la vie quotidienne ;
  • Être à même de situer les différents acteurs internes et externes de l’aide à domicile et leur rôle dans la réalisation et le suivi d’une prestation.

Quelques qualités recherchées dans le métier :

1.       Intérêt pour les autres ;

2.       Être discret, à l’écoute, avoir du tact ;

3.       Être empathique, entrer dans une relation d’aide ;

4.       Être autonome, avoir le sens des responsabilités ;

5.       Avoir l’esprit d’équipe, être disponible ;

6.       Avoir une bonne communication ;

7.       Savoir gérer son stress ;

8.       Se montrer résistant physiquement et psychologiquement ;

9.       Être prudent dans l’exercice de ses fonctions ;

10.   Être dynamique et sportif ;

11.   Aimer cuisiner, avoir les bases de l’équilibre alimentaire ;

12.   Savoir gérer un budget ;

13.   Faire preuve d’intérêt aux conditions de travail ;

14.   Valoriser les pratiques professionnelles ;

15.   Être observateur ;

16.   Faire preuve de soutien moral ;

17.   Être en capacité d’accompagner une personne dans une animation physique.

 

Personnalisation de la formation :

Toute candidature à la formation « Assistante De Vie aux Familles » donne lieu à un entretien préalable avec la responsable pédagogique de CPHD-Formations. Bien que cette formation ne nécessite pas de prérequis particulier, l’entretien préalable permet de prendre en compte les spécificités des candidats et de déterminer les capacités morales, humaines et techniques favorables à la formation d’assistante de vie aux familles.

Moyens pédagogiques et d’encadrement mis en œuvre :

          L’équipe pédagogique :

Est constituée de formateurs professionnels ayant une solide expérience dans le métier du service à la personne :

Olivier THIEU, Directeur (formateur et juriste, 21 ans) ;

Véronique HUGON, Responsable pédagogique, formatrice (infirmière diplômée d’état, 16 ans) ;

Sabine QU’HEN, formatrice ADVF (aide-soignante, 10 ans) ;

Catherine GLASTRE, formatrice prévention et handicap (AVS, 10 ans), agréée PRAP 2S.

 

  • Centre d’examens, l’organisme CPHD dispose d’un plateau pédagogique entièrement équipé selon le référentiel de certification ;
  • Séances de formation en salle ;
  • Apports et exposés théoriques et pratiques ;
  • Mise en situation, jeux de rôles à partir du quotidien des participants, ateliers d’animations ;
  • Brainstorming et réflexions de groupe guidés par l’animateur ;
  • Études de cas concrets ;
  • La formation est abordée par le biais de méthodes démonstratives avec des moyens pédagogiques innovants tels que :
    • Le simulateur de vieillissement ;
    • Les lunettes de réalité virtuelle.
  • Les supports de cours formation utilisés peuvent être les suivants :
  • Matériels techniques spécifiques (guidon de transfert, canne, cannes anglaises, planche de transfert, fauteuil roulant) ;
  • PowerPoint ;
  • Extrait films, vidéos ;
  • Documentation internet.

Programme détaillé – Formation 400 heures :

Intégration (14 heures) :

Objectifs du module :

  • Accueillir les apprenants ;
  • Identifier le métier d’Assistante De Vie aux Familles ;
  • Définir le métier d’ADVF ;
  • Identifier l’organisation du secteur social et de l’aide à domicile ;

Contenu du module :

  • Présentation et décomposition des 2 CCP ;
  • Le référentiel ;
  • Présentation de la certification (jury, DP) ;
  • L’organisation du secteur social et de l’aide à domicile ;
  • Rôle et mission de l’ADVF ;
  • Les limites professionnelles de l’ADVF.

CCP1 – Entretenir le logement et le linge d’un particulier (105 heures) :

Objectifs du CCP 1 :

  • Identifier :
  • Les attitudes de postures professionnelles et les comportements de l’ADVF ;
  • Les besoins et les attentes de la personne aidée ;
  • Les risques professionnels dans le secteur de l’aide à domicile ;
  • Les bonnes pratiques ;
  • Les notions d’hygiène ;
  • Les produits d’entretien ;
  • Les différentes matières textiles ;
  • Appliquer les techniques et gestes professionnels appropriés ;
  • Reproduire quelques notions de couture.

Contenu du module :

 

–  La tenue professionnelle ;

–  Les besoins et les attentes de la personne aidée ;

–  Les risques professionnels de l’ADVF ;

–  La prévention des risques de l’ADVF ;

–  L’hygiène domestique ;

–  Les différents produits ;

–  Les précautions d’emploi ;

–  Les techniques professionnelles ;

–  Décoder les étiquettes ;

–  Le déroulement de l’entretien du linge ;

–  Notions de couture.

CCP2 – Accompagner la personne dans les actes essentiels du quotidien (168 heures) :

Objectifs du CCP 2 :

  • Identifier la représentation d’aide pour l’ADVF ;
  • Les caractéristiques et outils d’évaluation de la perte d’autonomie ;
  • Développer sa communication avec la personne aidée en faisant preuve de professionnalisme ;
  • Collecter et communiquer les informations sensibles ;
  • Mettre en place une action professionnelle axée sur « le prendre soin » ;
  • Mettre en œuvre des actions en fonction des capacités de la personne aidée ;
  • Identifier les processus du vieillissement.

Contenu du module :    

 

–  La personne aidée et l’ADVF ;

–  L’analyse de la situation d’aide ;

–  La perte d’autonomie ;

–  La communication ;

–  La relation de confiance ;

–  La gestion d’un conflit ;

–  La transmission de l’information ;

–  Éthique et déontologie ;

–  Les modalités de déclaration d’accident de travail ;

–  L’humanitude, les 4 piliers ;

–  La prévention de la maltraitance ;

– La bientraitance ;

–  Le droit au répit du proche aidant ;

–  L’animation ;

–  Le vieillissement ;

–  Les différentes catégories de handicap ;

–  L’aide à la toilette ;

–  L’aide à l’habillage et au déshabillage ;

–  Accompagnement aux déplacements ;

–  Les transferts ;

–  La santé nutritionnelle ;

–  Les nutriments ;

–  Les régimes alimentaires ;

–  La préparation des repas ;

–  Les équipements ménagers ;

–  La participation éco-responsable ;

–  L’accompagnement lors du repas ;

Dossier professionnel (28 heures)

Objectifs du DP :

  • Permettre au participant de présenter et mettre en valeur, face à un jury, son expérience professionnelle ;
  • Exposer une (des) situation(s) vue(s) en immersion.

Contenu du DP :

  • Comment renseigner le DP ? ;
  • Rédiger les situations rencontrées sur le terrain ;
  • Valoriser les compétences acquises.

Sauveteur Secouriste du Travail (14 heures) :

Objectifs du SST :

  • Intervenir face à une situation d’accident du travail ;
  • Contribuer à la prévention des risques professionnels dans l’entreprise.

Contenu du SST :

  • Situer son rôle de SST dans l’organisation des secours dans l’entreprise ;
  • Protéger de façon adaptée ;
  • Examiner la victime ;
  • Garantir une alerte favorisant l’arrivée de secours adaptés au plus près de la victime ;
  • Secourir la victime de manière appropriée ;
  • Situer son rôle dans l’organisation de la prévention de l’entreprise ;
  • Caractériser des risques professionnels dans une situation de travail ;
  • Participer à la maitrise des risques professionnels par des actions de prévention.

Immersion professionnelle avec encadrement et suivi (70 heures)

Objectifs de l’immersion :

En période d’immersion, sous couvert d’un tuteur désigné, le stagiaire s’imprègne du métier d’ADVF ;

Il intervient chez des personnes aidées différentes, ce qui lui permet d’appréhender les différentes situations qu’il serait amené à rencontrer ;

  • Sensibiliser le stagiaire aux conditions réelles de la profession ;
  • Savoir mettre en lien les compétences du métier avec une situation vue en immersion.

Bilan final (1 heure)

  • Évaluation de l’action de la formation par le stagiaire ;
  • Débriefing sur les difficultés, les dysfonctionnements rencontrés en vue d’une amélioration des services ;
  • La progression du stagiaire au cours de la formation ;
  • Évaluation de la prestation de chaque intervenant ;
  • Entretien individuel partenaire financeur et stagiaire : les attentes exprimées par le stagiaire et les réponses apportées par l’action de formation.