Accompagnement VAE titre ADVF par CPHD-Formations

Accompagnement VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE) vous permet d’obtenir le titre ADVF sans passer par la voie de la formation initiale parce que vous avez acquis de l’expérience. 

C’est cette expérience que vous devrez justifier et détailler dans votre dossier VAE et démontrer par une mise en situation professionnelle lors de votre entretien oral devant le jury.

Pour être recevable à la VAE, vous devez avoir 1 an d’expérience à temps complet soit 1607 Heures, en continu ou non dans l’accompagnement et l’aide à domicile. Cette condition est essentielle pour répondre aux exigences de recevabilité du livret 1.

l’expérience obligatoire:

Ce sont toutes les activités professionnelles que vous avez effectué dans l’accompagnement et l’aide à domicile en tant que salarié (e), non salarié (e), bénévole, stagiaire ; ainsi que les activités exercées par les personnes inscrites sur la liste des sportifs de haut niveau, et celles exercées dans le cadre des missions syndicales ou mandat électoral ou fonction élective locale.

L’ensemble de ces expériences doit atteindre au minimum 1607 heures sur 1 an pour faire une demande de VAE ADVF.

La VAE concerne tous types de public : les salariés du privé (en CDI ou en CDD) ou intérimaires, les non salariés, les agents publics (titulaires ou non), les demandeurs d’emploi indemnisés ou non, les candidats à un concours administratif, les bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale ainsi que toute personne avec ou sans qualification reconnue désirant en acquérir une, la compléter ou l’adapter afin de reprendre une activité.

VOTRE VAE SI VOUS ÊTES DEMANDEUR D'EMPLOI

Pour qui ?

Toute personne justifiant de 1 an d’activité, continue on non, à temps partiel ou à temps plein, sous un ou plusieurs statuts (salariés, travailleurs indépendants, bénévoles, demandeurs d’emploi, etc.).

L’ensemble des activités suivantes peuvent être prises en compte :

  • activités professionnelles salariées,
  • activités non salariées,
  • activités de bénévolat ou de volontariat,
  • activités exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau,
  • activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales,
  • activités exercées d’un mandat électoral local ou d’une fonction élective locale.
  • activités réalisées lors des périodes de mise en situation en milieu professionnel ( PMSMP).

Lorsqu’il s’agit d’activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte :

  • les périodes de formation en milieu professionnel,
  • les périodes de mise en situation en milieu professionnel,
  • les stages pratiques,
  • les préparations opérationnelles à l’emploi,
  • les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion.

Aucune limite d’âge, aucune condition de diplôme ou de niveau scolaire requis.

Sur quels critères ?

Demandeurs d’emplois indemnisés ou non indemnisés, justifiant d'une année d’expérience professionnelle ou bénévole en lien avec la certification visée.

Quelles sont les exigences?

  • D’être disponible à l’emploi, tout en étant engagé dans une démarche VAE.
  • De pouvoir se présenter au jury de validation, ou continuer son accompagnement à la préparation à cette validation, tout en ayant retrouvé un emploi, pendant sa démarche VAE.


Comment procéder ?

Il faut que le demandeur d’emploi en informe son conseiller ou référent, il n’est tenu d’aucune autre obligation particulière vis à vis de Pôle emploi. En effet, la VAE est un droit individuel. Il doit simplement être disponible à l’emploi, sachant que la VAE n’est pas une période de formation, mais un service. A ce titre il peut être sollicité par Pôle emploi pour des offres en relation avec son profil.

A l’initiative de qui ?
L’examen de l’opportunité d’engager une VAE  peut se faire dans le cadre du conseil en évolution professionnelle avec l’appui pédagogique d’un conseiller-référent. Le CEP vous permettra de mieux décrire vos expériences professionnelles et d’envisager la faisabilité d’engager un parcours VAE

  • Lors d’un Atelier « Se préparer à la validation des acquis de l’expérience ».
  • Suite à la consultation sur l’emploi – store de PE du module « valoriser sa formation et valider ses acquis »


La demande de prise en charge et quel financement ?

Pour tous les bénéficiaires :

  • pour le secondaire jusqu’à BAC+2 (Éducation nationale), gratuité des différentes phases du processus (accueil, information, conseil, recevabilité, jury, documents) hormis l’accompagnement,
  • chéquiers VAE ou aide à la VAE pour les demandeurs d'emploi par les conseils régionaux ; le cas échéant aides à la VAE par Pôle emploi.

L’accompagnement VAE est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés comme pour les demandeurs d’emploi.


Nature de l’aide

Peuvent être prises en charge par Pôle emploi les dépenses concernant :

  • les droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur,
  • les prestations d’accompagnement,
  • les actions de validation proprement dites (frais de constitution du jury, de déplacement, de copie, de timbres ainsi que tous les frais liés à la mise en situation tel que l’achat ou la location de matériel

Attention : lors d’une validation partielle, les actions de formation engagées en vue d’obtenir la certification dans sa totalité, ainsi que les frais liés à cette formation (transport, repas et hébergement) sont pris en charge dans le cadre des actions de formation conventionnées et des aides aux frais associés à la formation.
Dans le cas où la personne aurait retrouvé un emploi, ces actions ne pourront être prises en charge par Pôle emploi que lorsque la demande initiale de démarche VAE aura été faite pendant la période de chômage et au regard de la certification initiale visée.

Montant de l’aide et versement

Dans sa région, chaque directeur régional de Pôle emploi fixe les barèmes de prise en charge pouvant varier en fonction du niveau de certification visé.
La prise en charge par Pôle emploi est complémentaire ou subsidiaire aux dispositifs financés par les conseils régionaux, généraux ou toute autre collectivité publique et par les OPCO.

Avant la réforme de la formation professionnelle de septembre 2018, les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), devenus OPCO qui assuraient la gestion du financement de la formation professionnelle continue dans le secteur privé voient leur rôle modifié. En 2020, la Caisse des dépôts et des consignations centralisera le financement de la formation continue.

A titre indicatif : Coût moyen de prise en charge par Pôle emploi pour chaque bénéficiaire : 640 €.

Conditions d’attribution

L’aide est versée par Pôle emploi au bénéficiaire ou à l’organisme certificateur (même si l’intéressé n’a plus la qualité de demandeur d’emploi). Et ce, en cofinancement d’un autre financeur.

Avantages

Demande établie conjointement par le demandeur d’emploi et son conseiller Pôle emploi (modèle national arrêté par Pôle emploi) et déposée au plus tard dans le mois suivant le jour de la réunion du jury de validation.

L’aide Pôle emploi à l’accompagnement à la VAE est exclue de l’assiette des cotisations de Sécurité sociale, de la CSG et de la CRDS. Elle est exonérée de l’impôt sur le revenu.

VOTRE VAE SI VOUS ÊTES SALARIÉS EN CDI OU CDD

Pour qui ?

Toute personne justifiant de 1 an d’activité, continue on non, à temps partiel ou à temps plein, sous un ou plusieurs statuts (salariés, travailleurs indépendants, bénévoles, Demandeurs d’emploi, etc.). Aucune limite d’âge, aucune condition de diplôme ou de niveau scolaire requis.

Sur quels critères ?

Pour les salariés en CDI :
Aucune ancienneté dans l’entreprise n’est requise.

Pour les salariés en CDD :
24 mois consécutifs ou non, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs au cours des 5 dernières années ; dont 4 mois, consécutifs ou non, sous contrat à durée déterminée au cours de 12 derniers mois. « Sauf en cas de changement d’employeur, le salarié doit respecter un délai de franchise de 5 ans pour présenter une nouvelle autorisation d’absence, dans le même but ».

Quels sont les droits ?

Pour les salariés en CDI ou CDD :

D’une durée de 24 heures de temps de travail, consécutives ou non, le congé de VAE permet au salarié de s’absenter soit pour participer aux épreuves de validation, soit pour être accompagné dans la préparation de cette validation.

Comment procéder ?

La demande d’autorisation d’absence, formulée par le salarié, doit parvenir à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation.

Elle précise le diplôme, le titre ou le certificat de qualification concernés ; la nature, les dates et la durée (24 h maximum) du congé de validation.

Dans les 30 jours suivant la réception de la demande, l’employeur fait connaître sa réponse par écrit à l’intéressé. Il peut reporter au maximum de 6 mois l’autorisation d’absence. Ce report doit être justifié par des raisons de service explicitées dans la réponse.

L’autorisation d’absence n’est pas nécessaire pour une VAE se déroulant hors temps de travail ou à la fin d’un CDD.

A l’initiative de qui ?

Pour les salariés en CDI ou CDD
A la suite de l’entretien professionnel, par exemple, l’employeur comme le salarié peuvent envisager une VAE.

  • L’employeur dans le cadre du plan de formation : le salarié doit donner son consentement ; il dispose d’un délai de 10 jours pour prendre sa décision.
  • Le salarié, dans le cadre de son compte personnel de formation et/ou d’un Congé individuel de formation (CIF).

La demande de prise en charge et quel financement ?

Pour les salariés en CDI ou CDD
Le salarié se procure auprès de son OPCO un imprimé de demande de prise en charge de congé VAE.
Composé de 3 volets, il est à compléter par le bénéficiaire, le centre de validation et l’organisme d’accompagnement s’il est différent du centre de validation.
Il le retourne à son OPCO complété et accompagné de l’autorisation d’absence de l’employeur, du ou des devis et d’une lettre de motivation.

Les dépenses engagées pour la VAE sont imputées :

  • sur le Plan de formation (l’employeur remplit et transmet à son OPCO une demande préalable de prise en charge de congé de VAE).
  • sur  le CPF de transition (anciennement CIF), pour une demande à l’initiative du salarié.

VOTRE VAE SI VOUS ÊTES NON SALARIÉ

Pour qui ?

Toute personne justifiant de 1 an d’activité, continue on non, à temps partiel ou à temps plein, sous un ou plusieurs statuts (salariés, travailleurs indépendants, bénévoles, Demandeurs d’emploi, etc.).
Aucune limite d’âge, aucune condition de diplôme ou de niveau scolaire requis.

Pour quels publics ?

Chefs d’entreprise non salariés, travailleurs indépendants, membres des professions libérales, commerçants, artisans, professions agricoles,...
La VAE est assimilée à un droit personnel à la formation tout au long de la vie et étendu à l’entourage proche (conjoints, collaborateurs, associés, auxiliaires familiaux pour les artisans, membres de la famille pour les professions agricoles).

Sous quelles conditions ?

Condition de mise en œuvre du financement : être à jour du versement d’une contribution spécifique destinée au financement de la Formation Professionnelle Continue (FPC).

La demande de prise en charge totale ou partielle des frais liés à une VAE est à adresser au Fond d’Assurance Formation (FAF) qui gère leur contribution au titre de leur formation professionnelle continue.

Rappel : Le FAF fixe les priorités, les critères et les conditions de prise en charge des demandes.

Récapitulatif de certains FAF concernés en fonction des critères professionnels :

  • Commerçants, travailleurs indépendants... Association pour la Gestion du Financement des Chefs d’Entreprise (AGEFICE)
  • Médecins libéraux : Fonds d’Assurance Formation des Professions Médicales (FAF-PM)
  • Autres membres des professions libérales : Fonds Interprofessionnel pour la Formation des Professionnels Libéraux (FIF-PL)
  • Exploitants agricoles : Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (VIVEA)
  • Exploitants de la pêche et des cultures maritimes : Fonds d’Assurance Formation de la Pêche et des Cultures Maritimes
  • Artisans : FAF qui gère leur contribution au titre de leur FPC - coexistence de FAF nationaux et régionaux.

VOTRE VAE EN TANT QU'AGENT DE LA FONCTION PUBLIQUE

La loi de modernisation de la fonction publique du 2 février 2007 étend aux fonctionnaires de l’Etat et hospitaliers plusieurs dispositifs de formation déjà instaurés pour les salariés du secteur privé, et notamment le congé VAE.

La loi relative à la fonction publique territoriale du 19 février 2007 étend ces mêmes dispositions aux fonctionnaires territoriaux.

Actuellement, seuls les agents de la fonction publique d’Etat et les agents territoriaux bénéficient des nouveaux dispositifs de VAE.

Objectifs

Permettre à l’agent de bénéficier, à sa demande, d’un congé en vue de participer ou de se préparer aux actions de validation des acquis de son expérience par un diplôme, titre ou certification inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
A noter : ces actions de VAE peuvent également être financées par l’administration dans le plan de formation, donnant alors lieu à une convention administration - agent - organisme concourant à la validation.
Une décharge partielle de service peut également être octroyée à l’agent engagé dans une procédure de VAE.

Pour qui ?

Tout fonctionnaire justifiant de 3 années d’expérience (consécutives ou non ; issue de son activité professionnelle, syndicale, bénévole...) en rapport direct avec la certification visée.

A noter : les agents non titulaires occupant un emploi permanent et les assistants maternels et familiaux bénéficient également du congé pour VAE.
A noter : les agents en congé parental ont accès à la VAE.

Fonction publique d’Etat et territoriale

Les dispositifs, créés par la loi du 2 février 2007, sont mis en œuvre et précisés par le décret d’application du 15 octobre 2007 concernant la réforme de la formation professionnelle des fonctionnaires d’Etat et par le décret du 26 décembre 2007 concernant la réforme de la formation professionnelle des fonctionnaires territoriaux.

Les agents peuvent suivre une démarche de VAE dans le cadre :

  • du plan de formation (site du Carif-Oref). Les actions de validation, financées par l’administration dans le cadre du plan de formation, sont réalisées en application d’une convention conclue entre l’administration, l’agent et l’organisme valideur.
  • du congé VAE (fonction publique d’Etat) (site du Carif-Oref).
  • du congé VAE (fonction publique territoriale) (site du Carif-Oref). La durée du nouveau congé de VAE est fixée à vingt-quatre heures de temps de travail, éventuellement fractionnable, par an et par validation.

 

Titre professionnel d'Assistant(e) De VIe aux Familles, Niveau 5, RNCP 4821 du ministère du travail

Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3

Code(s) NSF :

  • 330t : Spécialités plurivalentes des services aux personnes (réalisation du service)

__________

Les titres de niveau 3 (anciennement V) correspondent au niveau CEP ou CAP.

_______________

ce titre a été créé par arrêté de spécialité du 22 juillet 2003 (JO modificatif du 24 mars 2016)

la VAE permet la validation du titre professionnel d’Assistant (e) De Vie aux Familles, niveau 5, RNCP 4821 du ministère du travail.

en fonction des besoins, vous avez la possibilité de valider un/ou des blocs de compétences. CCP1 et/ou CCP2 et/ou CCP3 et/ou CCS

Toute personne ayant  an d'expérience à temps complet soit 1607 heures ( continu ou non) dans l'accompagnement et l'aide à domicile.

  • .Savoir lire et écrire.
  • Savoir utiliser l'outil informatique.
  • Avoir obtenu la notification de recevabilité du livret 1 par le certificateur(DIRECCTE).
  • Etre titulaire du SST( Sauveteur secouriste du travail ou APS ASD ( Certificat Acteur Prévention en Secours en Aide et Soins à Domicile) ou être en cours de formation et avoir obtenu le certificat avant l'épreuve de certification du TP ADVF.

Accompagnement individualisé et personnalisé à la rédaction du livret 2 et la préparation à l'oral devant le jury. Apport d'une méthodologie de travail pour l'appropriation du référentiel du titre AVDF et la mise en relation avec les compétences acquises. Aide à la rédaction écrite du choix des activités à présenter dans les 3 CCP et à l'utilisation de l'outil informatique et du traitement de texte sous Word. Réalisation e étude de fiche techniques sur les mises en situation professionnelles. Etudes des vidéos sur les fiches techniques professionnelles des CCP mises à disposition.

Accompagner les candidats à la VAE à la réaction de leur livret 2, aux gestes techniques professionnels, à la préparation à l'oral afin de leur permettre d'obtenir, en totalité ou en partie, le titre professionnel ADVF.

  • Aide  à l'analyse de ses expériences et la traduction en compétences en lien avec les 3 CCP :

  CCP1 : Entretenir le logement et le linge d'un particulier.

  CCP2 : Accompagner la personne dans les actes essentiels du quotidien.

  CCP3 : Relayer les parents dans la pris en charge des enfants à leur domicile.

  • S'approprier une méthodologie de travail
  • Aide à la réaction du dossier VAE (livret 2) à présenter devant le jury lors de la validation du titre
  • Préparer son entretien oral devant le jury

En présentiel : 

  • magistrale : transmettre des connaissances générales et/ou théoriques
  • démonstrative : montrer, faire-faire et faire-dire
  • maïeutique : faire des liens et donner du sens aux connaissances des stagiaires
  • expérientielle : faire acquérir des connaissances et/ou des compétences dans et par l’action

 

en distanciel:

E-learning : Digiforma, Skype ou Zoom. Alternance d'entretiens individuels  physiques et  à distance sur rendez-vous (webcam, téléphone) et d'échange par mail permettant l'analyse et la réflexion sur les compétences visées et la formalisation du dossier. Des objectifs pédagogiques seront fixés pour chaque séance. Les entretiens individuels à distance s'établiront  selon les disponibilités du candidat. La préparation à l'oral s'effectuera en présentiel ou en webcam. Les exercices, Quiz, QCM, et les évaluations écrites seront rendus par mail, annotés et corrigés puis restituer par mail. Les cours, vidéos seront donnés au candidat au fur et mesure de l'avancement de l'accompagnement permettant ainsi un suivi des acquisitions des compétences au plus prés et ainsi remédier aux difficultés.

Ordinateur, webcam (Skype, ou Zoom) avec audio et micro, logiciel DENDREO pour le partage de données sécurisé, téléphone, mails. Le candidat devra se munir d'un ordinateur avec accès internet et d'une adresse mail. II se munira d'un micro et/ou d'un casque si nécessaire. Des supports pédagogiques Cours, vidéos, fiches techniques, protocoles seront remis aux candidats

l'accompagnement pédagogique pourra , le cas échéant, être apporté par plusieurs  professionnels du centre

  • La responsable pédagogique, formatrice et professionnelle de santé spécialisée en soins infirmier ;
  • La responsable VAE, ancienne aide soignante, formatrice spécialisée dans ce secteur d'activité ;
  • une formatrice professionnelle en ADVF, ex aide-soignante  spécialisée en ehpad et petite enfance.

création d'un planning en fonction des disponibilité du candidat et de l'accompagnateur..

Attestation de présence, établie sur la base de feuilles d'émergement signées par période d'accompagnement par le stagiaire et le formateur, 

Bilan intermédiaire et/ou de fin d'action.

L'accompagnement VAE proposé par le centre CPHD-FORMATIONS est d'une durée totale de 28h séquencées en fonction des disponibilité des candidats.

le tarif d'un accompagnement complet  VAE du titre ADVF est de 1200€.

Il est possible de faire financer tout ou partie de l'accompagnement par :

  • votre compte CPF
  • le Conseil départemental
  • Pôle Emploi
  • Votre employeur

 

à partir du 1er septembre 2021, entrées et sorties permanentes, par groupes constitués de 8 à 15 candidats.

- Sur entretien individuel avec CV.
- Sur Présentation de l’obtention du livret 1 de recevabilité.
- Sur présentation du certificat SST ou du justificatif de formation en cours.

Les délais d'accès à l'accompagnent VAE sont au minimum de 2 à 3 mois. (constitution du dossier)

la certification par le jury peut  intervenir avant 3 mois (délais imposé par l'administration pour la création des sessions d'examens.)

Chez CPHD-FORMATIONS, l’ensemble du bâtiment (parties communes, salles de formations, réfectoire, WC, plateau pédagogique) sont conformes à l’Arrêté du 20 avril 2017 relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public.

De fait, le Centre CPHD-FORMATIONS, pour ses formations ADVF,  nous pouvons accueillir toute personne en situation de handicap quelque soit sa pathologie ou son handicap.

 

si un bénéficiaire a des contraintes particulières liées à une situation de handicap, veuillez nous contacter au préalable afin que nous puissions, dans la mesure du possible, adapter l'action de formation"

La formation se déroulera (en fonction de la demande) :partie à distance ou en présentiel aux centres CPHD
- Dans les locaux de CPHD-Formations à Laon,

130 Avenue Pierre Mendès France, 02000 Laon

- Dans le local CPHD-Formations à Braine,

14 Avenue Du Président John Fitzgerald Kennedy, 02220 Braine 
- Ou dans toute autre salle de formation louée à cet effet en fonction du secteur géographique
désigné

Reconnaissance partielle d'équivalences :

Des passerelles ont été établies entre le Titre Professionnel ADVF et des certifications des ministères chargés de l'éducation nationale, de l'agriculture, de la cohésion sociale et de la santé, ainsi que celles de la branche des salariés du particulier employeur. CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle) Assistant technique en milieu familial et collectif, BEP(brevet d'études professionnelles) carrières sanitaires et sociales, BEP ASSP Mention complémentaire aide à domicile, CAP petite enfance, BEPA option service aux personnes, CAPA services aux personneset vente en espace rural, DEAVS, DEAMP, DEAF, DEAS, DEAP, ADVD titre de la branche du particulier employeur assistant de vie dépendance.

Les débouchés :

L'emploi d'ADVF s'exerce le plus souvent au domicile des particuliers et parfois dans leur espace privé au sein de structures collectives. Il peut s'exercer auprès d'un seul employeur ou auprès d'employeurs multiples, en emploi direct ou en mandataire (l'employeur est la personne aidée) ou en mode prestataire (les employeurs sont les associations ou les entreprises d'aide à domicile). Type d'emplois accessibles : Auxiliaire de vie, assistant de vie, assistant ménager, agent à domicile, garde d'enfant à domicile, garde à domicile.

D

Attestation de présence, établie sur la base de feuilles d'émergement signées par demi-journée, par le stagiaire et le formateur, à l'exception des périodes en entreprise émargées à la journée par le stagiaire et un salarié de l'entreprise.

et/ou

Certificat d'assiduité pour la FOAD, établi sur la ase d'indicateurs de réalisation du programme mensuel de travail.

Bilan intermédiaire et/ou de fin d'action.

Évaluation des acquis

  • En cours de formation
  • évaluation pratique par mises en situation professionnelle

Évaluation périodes d'application pratique

  • Bilan de la période en entreprise

Certification TP, CCP

Délibération du jury sur la base

  • du dossier Professionnel,
  • des résultats aux épreuves de la session d'examen,
  • de la mise en situation professionnelle,
  • de l'entretien final

Évaluation satisfaction

  • Enquête de satisfaction stagiaire

L’ensemble de l’équipe pédagogique de CPHD-Formations, met tout en œuvre pour satisfaire l’ensemble des parties tout au long de l’action de formation et s’assure de leur satisfaction par des enquêtes de satisfaction.

Cette enquête,  (outil qui a pour fonction principale d'être au service des tous les acteurs du process de formation : prescripteurs, financeurs,  formateurs, stagiaires.) s’inscrit, de fait, dans une logique de régulation et d’amélioration continue de nos offres de formations. 

Grâce au feedback des restitutions, CPHD-Formations dispose d'une représentation de la réalité qui facilite ses choix décisionnels pertinents pour l’amélioration de son offre.

CPHD-Formations suit de manière régulière le devenir professionnel des stagiaires à 6 mois.

Les enquêtes de satisfaction offrent des états de restitution approfondis de la satisfaction de nos actions.

La responsable pédagogique de CPHD-Formations analyse les résultats des sessions d’examens.

Le pôle Direction analyse les résultats des enquêtes de satisfaction entreprises.

Ces organes déterminent les axes de progression, les actions correctives afin d’entretenir la volonté d’amélioration continue des services propres à CPHD-Formations.

(Voir onglet qualité de la formation)